Journée mondiale d’action - 18 avril 2015. Les peuples et la planète avant les profits !

Veille, par Lucile

Le 18 avril 2015 est la journée mondiale contre les traités des multinationales [1].

À Paris et partout en France, les citoyens et citoyennes marcheront, danseront, et agiront de 1000 et une manières pour dire non à TAFTA, CETA, TiSA, aux APE (accords de « Partenariat Économique », qui devraient plutôt s’appeler accords d’ oPpression Économique) avec l’Afrique de l’Ouest, et à tous les autres traités de commerce et d’investissement.

Vous avez une association, des voisins, des amis, un collectif local Stop TAFTA ? Le 18 avril, rejoignez la lutte partout en France et dans le monde !

En attendant l’appel français, voici l’appel international, écrit avec nos camarades européens, nord et sud américains, asiatiques, africains et australiens.

Appel international à une journée d’action pour mettre en échec les traités de libre-échange et d’investissement

Les peuples et la planète avant les profits !

Nous, mouvements sociaux et écologistes, syndicats, paysans, jeunes, femmes, mouvements indigènes, militantes et militants des quatre coins du monde, appelons à une Journée d’action Internationale le samedi 18 avril 2015 pour mettre en échec les traités des multinationales et promouvoir une économie qui soit au service des peuples et de la planète.

Depuis des décennies, les gouvernements et les multinationales poussent à la négociation en secret d’accords de libre-échange et d’investissement qui sapent nos droits et détruisent l’environnement.

Depuis des décennies, nous luttons pour la souveraineté alimentaire, les biens communs, l’emploi, pour défendre nos terres, les libertés numériques, et pour reconquérir la démocratie. En chemin, notre mouvement a grandi, nous avons fait entendre nos voix et nous avons remporté des victoires.

Ensemble, nous pouvons arrêter les accords en cours de négociation et renverser les effets néfastes des accords passés. Nous pouvons faire avancer nos alternatives, qui placent les droits humains avant les profits des multinationales.

Nous appelons les organisations,collectifs et citoyen-nes à rejoindre cette mobilisation en organisant des actions décentralisées sur les cinq continents, dans le respect de notre diversité. Nous invitons à multiplier les actions à travers le monde, en solidarité, afin de faire connaître nos campagnes, d’impliquer et de mobiliser plus largement les populations sur tous les territoires, pour un nouveau modèle économique et commercial qui serve les droits des peuples et respecte l’environnement.

  • Les groupes sont invités à traduire, adapter et changer cet appel en fonction de leur propre mobilisation.
  • Les groupes sont également libres de choisir un jour de la semaine différent, si celui-ci est plus adapté à leur campagne locale.

Notes

[1site en construction

À propos

L’actualité des accords de libre échange vue et commentée par Attac, l’Aitec et leurs partenaires. Veille, analyses et questions-réponses pour détricoter la complexité des politiques commerciales et renforcer nos luttes.

Tweets